ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    fiches de 4AM

    avatar
    sammya

    Date d'inscription : 10/12/2011
    Age : 35
    Localisation : medea

    fiches de 4AM Empty fiches de 4AM

    Message par sammya le Ven 16 Déc - 17:46

    Niveau : 4AM.
    Projet : argumenter en expliquant.
    Séquence : 1 heure.
    Activité : Vocabulaire : les verbes et les expressions d’opinion. Grammaire : la complétive.
    Durée : 1heure.
    Objectifs Opérationnels :

     Identifier les verbes et les expressions d’opinion.
     Employer ces verbes et expressions pour exprimer une opinion.
     Saisir la proposition subordonnée complétive de la proposition subordonnée relative.
     Employer la complétive pour exprimer un point de vue.

    Déroulement de la séance :
    1-Phase d’imprégnation :

    1/Rappel du thème de la séance de la compréhension de l’écrit afin de créer un support pour cette séance :

    -Quel était le titre du texte étudié en lecture?
     « Où elle est passée la conscience humaine ».
    -L’auteur parle du traitement des déchets qu’est ce qu’elle en pense ?
     Elle pense qu’il faut interdire l’exportation des déchets.
    -Que croit-elle à ce propos ?
    Elle croit que cette interdiction permettra de réduire les émissions de co2.
    -Demander aux élèves d’écrire les deux phrases suivantes :

    Support :

    « Elle pense qu’il faut interdire l’exportation des déchets que tous les pays produisent. Elle croit que cette interdiction permettra de réduire les émissions de co2.Elle exige que les industriels réfléchissent sur les emballages.»


    2-Phase d’analyse :

    1/Quelle est la nature des mots écrits en gras dans support ?
     Ce sont des verbes.
    -Qu’exprime ces phrases ?
     Elle exprime ce que l’auteur pense du traitement des déchets.
    - Donc, il s’agit de son avis sur ce sujet, son opinion.
    -Par quoi sont- elles introduites ces opinions ?
     Par les verbes « penser, croire, exiger ».
    -Ces verbes ont servi à introduire une opinion, c’est pourquoi nous allons les appeler « verbes d’opinion ».
    - Connaissez-vous d’autres verbes qui occupent la même fonction ?
     souhaiter, supposer, estimer………………etc.
    -Observez la phrase suivante :

    -« L’auteur, selon elle, l’interdiction de l’exportation des déchets est obligatoire ».
    -Quel changement a-t-on apporté à la première phrase ?
     Nous avons ajouté l’expression « selon elle » et nous avons supprimé le verbe « penser ».
    -Y a-t-il aucun changement au niveau du sens entre les deux phrases ?
     Non.
    -Donc le fait de remplacer le verbe d’opinion par cette expression n’a pas nuit au sens premier de la phrase, cela signifie que les deux (le verbe « penser » et l’expression « selon elle ») occupent la même fonction. C’est pourquoi nous allons l’appeler également : « expression d’opinion ».

    -L’enseignant donne d’autres expressions d’opinion : « à mon avis, personnellement, il me semble… ».
    - Il revient au support et le fait lire par quelques élèves.
    -Il réécrit la première phrase du support :

    « Je pense qu’il faut interdire l’exportation des déchets. »

    -Cette phrase est –elle simple ou complexe ? Justifiez vos réponses. .
     Elle est complexe parce qu’elle contient deux verbes conjugués.
    -L’enseignant oriente les élèves de façon à ce qu’ils produisent le mot proposition.
    - Deux verbes conjugués veut dire propositions.
    -Il fait passer un élève pour les délimiter puisqu’ils sont censés les avoir étudié les années précédentes.
    -Que constitue la subordonnée par rapport à la principale ?
     Un complément.
    -Complément : s’agit-il d’une fonction ou d’une nature ?
     D’une fonction.
    -Donc, vue cette fonction nous allons appeler cette subordonnée : « proposition subordonnée complétive ».
    -Par quoi est elle introduite cette complétive ?
     Par un « que ».
    -La seconde phrase du support contient également un « que », s’agit-il du même « que » ?
     Non, le second est un pronom relatif alors que le premier non.
    -Comment vous l’avez su ?
     Le pronom relatif suit un nom alors que le premier « que » suit le verbe « penser ».
    -L’enseignant précise aux élèves que le premier « que » est la conjonction de subordination.

    Retiens :

    Pour exprimer une opinion on emploie des verbes et des expressions d’opinion, ces verbes introduisent une proposition subordonnée introduite par « que » et qui occupe la fonction de complément d’où son appellation proposition complétive .


    -Les élèves recopient la phrase complétée du support après l’analyse ainsi que le « Retiens »:
    Initiation à l’analyse logique :



    « L’auteur pense qu’il faut interdire l’exportation des déchets. ».
    Propos .princi propo subord.complétive
    Conj. de subordination



      La date/heure actuelle est Dim 15 Sep - 11:56