ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE

    Composition de Français du deuxième trimestre.

    Partagez

    abdous70

    Date d'inscription: 26/02/2012

    Composition de Français du deuxième trimestre.

    Message par abdous70 le Jeu 22 Mar - 18:00


    Classes : 3AS
    Composition de Français du deuxième trimestre.
    Texte :
    A une époque où les règles les plus élémentaires régissant les rapports entre les hommes sont remises en cause, il est naturel que la valeur de la politesse elle – même soit contestée, surtout par la jeunesse, puisque ce sont surtout les personnes âgées qui la réclament et que le milieu familial ou scolaire renonce de plus en plus à l’enseigner. La politesse serait une survivance d’un passé révolu. Pour ma part, et quitte à être aussi considéré comme « dépassé », je dirai que je refuse à le croire.
    A l’inverse de ce que l’on peut penser, la politesse ne devrait pas être un ensemble de mots et d’attitudes vides de sens seulement commandées par une situation, mais au contraire la marque d’un désir profond d’entente et de compréhension mutuelle.
    Ce qui préside le plus souvent aux rapports entre les hommes d’aujourd’hui est soit l’indifférence, soit la méfiance, soit l’espoir du profit. La jeunesse, il faut lui rendre cette justice, est la plus sensible à cette dégradation des rapports humains ; elle rejette purement et simplement une politesse qui ne serait que le masque du mépris et de l’indifférence. Mais si la politesse exprimait une attitude profonde envers les autres, si c’était le signe d’une volonté de substituer systématiquement la douceur à l’agressivité, le calme à l’emportement, la recherche d’un accord à l’affirmation aveugle de son droit, en un mot la fraternité à l’’inimitié : si plus simplement le fait de dire « bonjour » ou « merci » témoignait réellement de notre intérêt personnel pour ceux qui nous entourent, du souci de les respecter et de voir en eux des personnes dignes de notre attention, bien plus que mille projets ambitieux, la simple politesse pourrait , j’en suis persuadé, changer la vie.
    J.J. Henriot. Revue « Vie et santé »
    QUESTIONS :
    I – Compréhension :
    1. Quel est le thème traité dans ce texte ?

    2. Quelle est la thèse défendue par l’auteur ?

    3. Relevez dans le premier paragraphe un mot de même sens que l’expression soulignée dans la phrase suivante :
    « Les règles les plus élémentaires régissant les rapports entre les hommes sont remises en cause »

    4. Pour les jeunes, la politesse est « une survivance d’un passé révolu » :
    Cette phrase signifie – t – elle que pour les jeunes la politesse :
    - a une importance trop grande dans notre histoire ?
    - est ce qui reste d’un passé qui n’existe plus ?
    - est une habitude héritée d’un passé millénaire ?
    Recopiez la bonne réponse.



    5. Classez dans le tableau ci – dessous, les expressions suivantes :
    « Signe d’une volonté de remplacer l’inimitié par la fraternité – masque du mépris et de l’indifférence – marque d’un désir d’entente et de compréhension – mots et attitudes vides de sens. »
    Ce que ne devrait pas être de la politesse. Ce que devrait être de la politesse.



    6. Complétez l’énoncé ci – dessous par les termes et les expressions suivants :
    « La compréhension mutuelle – l’égoïsme – l’amélioration des rapports humains – une apparence – l’hypocrisie - la fraternité. »
    « La politesse ne devrait pas être …………………qui cache …………………et ………………des hommes. La politesse devrait exprimer ……………………..…et …………………….. Ainsi elle pourrait contribuer à ………………………… »
    7. « La jeunesse, il faut lui rendre cette justice, est la plus sensible à cette dégradation des rapports humains ; elle rejette purement et simplement une politesse qui ne serait que le masque du mépris et de l’indifférence »
    Dites à qui renvoient les pronoms soulignés dans la phrase ci – dessus.
    8. « Il est naturel que la politesse soit contestée par les jeunes, puisque ce sont surtout les personnes âgées qui la réclame. »
    Réécrivez la phrase en utilisant l’articulateur « par conséquent ».
    9. Réécrivez la phrase ci – dessous en remplaçant « je » par « nous » :
    « Pour ma part, et quitte à être aussi considéré comme « dépassé », je dirai que je refuse à le croire. »
    10. Proposez un titre au texte.
    II – Production écrite :
    Traitez l’un des deux sujets suivants au choix :
    Sujet n° 1 : Faites le compte rendu objectif de ce texte.
    Sujet n°2 : « Au sein de nôtre établissement, nous avons remarqué un recul regrettable de la politesse. » Que pensez – vous des gens impolis et irrespectueux ?
    Rédigez un texte où vous justifiez votre point de vue avec deux ou trois arguments.
    Veillez : - Au respect du plan.
    - A l’emploi des articulateurs.

    zohiiir

    Date d'inscription: 21/02/2012

    Re: Composition de Français du deuxième trimestre.

    Message par zohiiir le Ven 6 Avr - 19:22

    slt fréro stp tu pe ns glissé la correction ?? Laughing

      La date/heure actuelle est Mer 1 Oct - 6:57