ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    POUR VOUS MESDAMES

    Partagez
    avatar
    Administrateur
    Admin

    Date d'inscription : 03/11/2009
    Localisation : Algérie

    POUR VOUS MESDAMES

    Message par Administrateur le Jeu 24 Déc - 17:35

    POUR VOUS MESDAMES - par HALIM le 09/03/2009 : 05:55
    TRANCHE DE VIE « Le Quotidien d’Oran « du 07/03/09 [ par : EL GUELIL ]


    Mesdames, mes cieux
    Elle se réveille pendant la nuit et constate que son mari n'est pas au lit. Elle enfile son peig noir et descend voir où il est. Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café. Il paraît bouleversé et fixe le mur. Elle le voit essuyer une larme.
    - «Qu'est-ce qui ne va pas, omri ?».
    Le mari lève les yeux de son café et lui demande solennellement:
    - «Tu te souviens il y a 20 ans, notre première rencontre. Tu n'avais alors que 16 ans.
    - Oui, je m'en souviens», répond-elle.
    Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement.
    - «Te souviens-tu que ton père nous a surpris ensemble dans le salon de thé ?
    - Oui, je m'en souviens, yal kbida», dit la femme en s'asseyant à ses côtés.
    Le mari continue :
    - «Te souviens-tu quand il a dit : ‘Ou tu épouses ma fille ou je t'envoie en tôle pour 20 ans !'.
    - Je m'en souviens aussi !», répond-elle doucement.
    Il essuie une autre larme et dit: J'aurais été libéré aujourd'hui...».
    Il reçoit une gifle cinglante. Une deuxième claque. A la troisième claque, il claque la porte et s'en va porter plainte, l'homme battu.
    Là, c'est un autre couple qui se balade à la campagne. Suite à une discussion plutôt acerbe, ils ne se parlent pas. Passant devant une ferme où l'on voit des ânes, le mari ose briser le silence et dit :
    « Tiens, de la famille à toi ? ».
    Du tac au tac elle répond :
    « Oui, par alliance ! », avant de bien emballer sa main et de lui mettre son poing sur ce qui lui sert de figure. Un point, c'est tout. Bounia felkemmara ! Le voilà out. Le Samu...
    A son retour, le premier se met à lire son journal. «Savais-tu, dit-il à son épouse qui l'avait giflé, savais-tu que les femmes utilisent 30.000 mots par jour et les hommes 15.000?».
    La femme lui répond :
    - «C'est facile à expliquer. Il faut toujours répéter deux fois la même chose aux hommes». L'homme se retourne vers elle et dit : «Quoi ? Et pas un mot de plus !» La leçon a servi.
    Le deuxième homme, à peine sorti des urgences, encore sonné, ose une réflexion.
    - «Comment le bon Dieu a-t-il pu te faire aussi belle et aussi stupide à la fois ?».
    Celle-ci répond :
    - «Laisse-moi t'expliquer. Dieu m'a faite belle pour t'attirer.
    Et il m'a faite assez stupide pour te garder !!! ».
    Vous croyez qu'il a osé en placer une ? Non. Motus. Comme quoi, l'homme c'est de la crème. Mais les meilleures crèmes ne sont-elles pas les crèmes fouettées ? Ammala, cassez-leur la gueule à ces machos. Mais de grâce, laissez-les au moins pleurer !

    Bonne fête, mères, épouses, soeurs. Je vous aime !


    A méditer

    Irma la douce

    Date d'inscription : 16/02/2010
    Age : 32
    Localisation : Partout

    Re: POUR VOUS MESDAMES

    Message par Irma la douce le Mar 23 Fév - 17:26

    j'ai adoré ça...je suis flattée

      La date/heure actuelle est Mer 25 Avr - 12:26