ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    4 AM: Trim 3 - Devoir 2

    Partagez

    VIP

    Date d'inscription : 08/12/2009
    Age : 46
    Localisation : Algérie

    4 AM: Trim 3 - Devoir 2

    Message par VIP le Mer 6 Jan - 5:01


    DOIT- ON MOURIR A 20 ANS ?



    Le suicide est devenu une cause importante de mortalité dans notre pays
    .Il ne se passe pas une semaine sans que l’on apprenne qu’un homme ,
    qu’une femme , qu’une jeune fille ont décidé de mettre fin à leurs
    jours .
    N’ayant pas choisi de vivre une situation
    désespérante pour la plupart , ils prennent leur revanche sur le sort
    en choisissant leur mort . Certains n’avaient même pas vingt ans au
    moment où ils ont décidé de mettre un terme à leur existence .
    Vingt ans ! Est-ce qu’on doit mourir à vingt ans ? Pourquoi ce gâchis ? Pourquoi ce refus tragique de vivre ?

    Il nous faut réagir . Nous ne pouvons pas , nous ne devons pas
    continuer à nous voiler la face , à nous taire , à nous dire que cela
    n’arrive qu’aux autres .
    Nous sommes tous responsables de
    cette tragédie parce que faisons partie de la même société ; nous
    appartenons à la même communauté .
    Nous devons chercher et
    trouver les causes objectives et subjectives qui acculent les gens au
    désespoir et les poussent à commettre l’irréparable .
    Nous
    devons conjuguer nos efforts pour porter secours à tous ceux et celles
    qui sont gagnés par le désespoir . Il nous faut être à l’écoute de
    leurs problèmes psychologiques ou sociaux et prendre au sérieux leur
    détresse .
    Si , à vingt ans , on a décidé d’arrêter
    tragiquement le cours de sa vie , c’est parce qu’il s’est trouvé
    personne pour vous écouter , personne à qui se confier , personne avec
    qui partager le fardeau qui a pesé lourd dans la décision fatale à
    prendre .
    Voilà pourquoi nous devons être capables de prêter [l’oreille
    aux malheureux dans ce pays , leur parler . Oui , il nous faut
    apprendre à communiquer pour dissuader les futurs candidats au suicide
    .]
    A tous ceux et celles qui , par désespoir , ont préféré la
    mort à la vie , nous devons leur redonner le goût de vivre ; nous
    devons leur redonner l’espoir d’un « à venir » meilleur , d’un futur
    radieux .
    A.LECHEB, 01JAN. 2002

    A.LECHEB, 01JAN. 2002

    1°) – COMPREHENSION :
    1. Quel est le constat négatif de la situation ?
    2. A qui renvoie le « nous » dans le texte ?
    3. Quelles sont les causes de cette tragédie ?
    4. Relevez dans le texte trois expressions qui renvoient au suicide
    5. Classez dans les colonnes qui conviennent les expressions ci-dessous :
    Mettre un terme à leur existence
    Un avenir radieux
    Redonner le goût de vivre
    Refus tragique de vivre
    CONFORME À LA VIECONFORME À LA MORT

    6. Réécrivez la phrase mise entre [ ] dans le texte, en remplaçant le
    Verbe souligné par son contraire .Faites les transformations
    nécessaires.
    7. Quels arguments l'auteur avance-t-il pour mettre fin à ce gâchis ?
    8. Relevez dans le texte le mot qui montre qu'il existe un lien étroit
    entre les suicidés et la société ?
    9. Quelle est la visée communicative de ce texte ?
    10. Proposez un autre titre

    2°)-Production Ecrite : Au choix
    Sujet1 : De nos jours, on entend souvent dire que les études sont
    inutiles.Qu'en pensez-vous ? Argumentez.
    Sujet2 : André Malraux disait « La vie ne vaut rien mais rien ne vaut
    la vie », d'après vous, quelles sont les causes justes que vous
    défendez dans votre rituel et qui vous donne le goût de percer et de
    continuer.dans votre vie..

    Mots à expliquer :
    Rituel : habitude,la vie de tous les jours
    Percer : Réussir et découvrir

      La date/heure actuelle est Lun 5 Déc - 14:38