ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    l'évaluation formative

    Partagez
    avatar
    VIP

    Date d'inscription : 08/12/2009
    Age : 47
    Localisation : Algérie

    l'évaluation formative

    Message par VIP le Jeu 7 Jan - 4:09

    l'évaluation formative





    S’ilest nécessaire d’évaluer tout travail des élèves , en particulier celui réalisé dans le cadre des itinéraires de découverte, pour mesurer les acquis dans les savoir-faire , les savoir-être, les connaissances en phase finale (évaluation sommative), il est néanmoins indispensable de faire régulièrement
    le point sur la progression de ces acquis en cours de travail. Le
    parcours de découverte est le cadre privilégié de l’application systématique de ce type d’évaluation qui s’inscrit bien dans le souci de prendre en compte la diversité des élèves.
    1- Une démarche de l’enseignant (d’après Philippe Perrenoud)
    « L’évaluation formative intervient au cours de l’apprentissage et permet de situer la progression de l’élève par rapport à l’objectif donné.
    Toute différenciation de l’enseignement appelle une évaluation formative autrement dit une évaluation censée aider l’élève à apprendre.
    Une évaluation à travers des situations de résolution de problèmes, ne peut passer que par l'observation individualisée d'une pratique, dans le cadre d'une tâche.

    Le professeur a intérêt à renoncer radicalement à se servir de l'évaluation comme moyen de pression et de marchandage. Toute "rechute" provoque une régression de la confiance, sans laquelle on ne peut apprendre en travaillant ensemble sur les mêmes obstacles.

    Maîtriser l'observation formative en situation et la connecter à des formes de feed-back, à la fois immédiatement utilisables et facteurs d'apprentissage, selon l'adage " mieux vaut enseigner à pêcher que de donner un poisson". La proximité provoque la tentation permanente d'aider l'apprenant à réussir, alors que c'est apprendre qu'il s'agit.
    Accepter les performances et compétences collectives, cesser de vouloir calculer la contribution individuelle de chacun dans un esprit de justice ou de contrôle, et ne le faire que pour identifier des difficultés spécifiques, parfois masquées par le fonctionnement collectif.
    Renoncerà standardiser l'évaluation, à s'abriter derrière une équité purement formelle, exiger et s'accorder à soi-même la confiance voulue pour établir un bilan de compétences fondé sur un jugement expert plutôt que sur un barème...

    Savoir créer des situations d'évaluation certificative ou des moments de certification dans des situations plus larges.

    Savoir et vouloir impliquer les apprenants dans l'évaluation de leurs compétences, en explicitant et débattant les objectifs et les critères, en favorisant l'évaluation mutuelle, les bilans de savoirs, l'auto-évaluation. »
    On observe d’une part, une meilleure confiance en soi de la part de l’élève, une revalorisation de ses capacités, une pratique de l’autonomie. D’autre part,on assiste à une transformation du rapport élève/professeur avec la redéfinition du rôle de l’enseignant.2- Contenus et pratiques de l’évaluation formative.

    Les principes.
    Prendreen compte l’erreur dans l’apprentissage.
    Partirdes représentations.
    Associerles élèves à la démarche.
    Passer d’une logique d’enseignement à une logique de formation.
    Contenus.
    L’évaluation porte sur :
    Les objectifs fixés.
    Les situations actives : prise d’autonomie et de responsabilités, prise de conscience de ses fragilités, volonté de progresser, vécu d’une aventure individuelle et/ou collective.

    Bon fonctionnement d’une réalisation pratique.
    Capacité d’informer les autres.

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 20:43