ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    Contes à lire

    Partagez
    avatar
    Mme Médjani FZ

    Date d'inscription : 15/04/2012
    Age : 58
    Localisation : Mérouana

    Contes à lire

    Message par Mme Médjani FZ le Jeu 15 Oct - 8:30

    Il était une fois un brave petit lapin qui vivait au milieu de la forêt. Il passait son temps à chercher une carotte, une noisette ou un gland pour calmer sa faim.
    Un jour, en sortant de son terrier, il vit un jeune bouc au ventre efflanqué et aux jambes frêles donner des coups de corne dans un arbre.
        «Comme c’est une drôle de manière d’agir!», se dit le lapin. Alors il a demandé au petit bouc :
    - Pourquoi donnes-tu ainsi des coups de boutoirs à cet arbre ?
    - Il fait froid, et je dois fendre du bois pour me réchauffer dans la cuisine, répondit le petit bouc.
    Le lapin avait pitié de ce petit bouc. Il réfléchit un instant, puis il lui dit :
    - Attends, je vais t’aider. J’ai bien dormi, et je me sens pleine forme.
    Là-dessus, il prit son élan, fonça sur l’arbre et le heurta de la tête. Pauvre lapin ! Voilà sa tête enfoncée profondément entre les branches, si coincée, qu’il ne pouvait plus l’en retirer. De douleur, le lapin se mit à pousser des cris et à prier le petit bouc de l’aider de sortir de là. Alors le petit bouc saisit le lapin par les oreilles et il tira tant qu’il pouvait. Au point qu’il se disait qu’il allait lui arracher la tête.Mais la tête tint bon. Seuls les oreilles s’étaient allongées, allongées.
    Et c’est depuis cette fois que le lapin a de longues oreilles.
    Extrait de «contes Arabes »Ed. GRUND –PARIS

    Texte :
    Autrefois, un roi avait trois filles. Celles-ci aimaient souvent sortir du château de leur père,
    pour se promener dans les jardins, autour de la ville.
    Un jour, elles partirent en promenade, mais elles s’attardèrent jusqu’à’ à la tombée de la nuit.
    Un dragon crachant du feu les enleva. Le roi appela à l’aide. Trois jeunes garçons se présentèrent et partirent à la recherche des filles du roi. Ils rejoignirent le dragon et libérèrent les trois jeunes filles après trois combats contre la bête féroce.
    Bientôt, le roi remit trois sacs pleins d’or aux trois jeunes garçons en guise de récompense.
    Charles Perrault,« Histoires et contes du temps passé »

    Texte :
    C’est l’histoire d’une petite souris blanche. Elle habite dans le trou d’un mur. Elle aime le
    fromage et le poisson.
    Un jour, elle veut suspendre un cadre dans sa maison. Elle prend le marteau et tape sur le
    clou. D’un seul coup, sans faire attention, elle tape sur sa jambe.
    Elle ne peut plus marcher, sa jambe est cassée. Elle essaie de sauter mais ça lui fait mal.
    Elle rampe, Elle fait des zigzags, elle arrive à la porte et elle sort de la maison. Elle crie : « Au
    secours ! Au secours ! Je suis blessée ! »
    Une voiture passe dans la rue. C’est un chien qui conduit. Il entend : « Au secours ! ». Il
    s’arrête, il sort de la voiture, il prend la souris dans ses pattes, il la pose dans la malle. Il
    l’emmène vite chez le docteur. Le médecin la soigne, il lui met du sparadrap. La souris est
    fatiguée. Elle s’endort dans un lit chez le docteur. Elle est sauvée.
    Source Site Internet.

    Le grillon
    Il était une fois un pauvre petit grillon qui vivait toujours caché dans l'herbe fleurie des prairies.
    Un jour, il regarde un papillon voltigeant et courant de fleurs en fleurs. L'insecte ailé brille de toutes les couleurs. Il est bleuâtre avec des taches rouge foncé et d'autres noires. Il est jeune et beau comme l'arc-en-ciel.
    «- Ah ! Qu'il est différent de moi ! disait le grillon, je suis vraiment triste : il est beau et léger, il vole et profite du soleil. Moi, par contre, personne ne me voit, je vis loin de l'air et de la lumière.»
    Pendant que le grillon parle, des enfants arrivent et aperçoivent le bel insecte. Les enfants courent derrière le papillon et l'attrapent. Ils lui coupent la tête, les ailes et le corps.
    «- Oh, oh ! dit le grillon, je ne suis plus fâché. Il en coûte cher pour briller dans le monde. Combien je vais aimer ma retraite profonde.»
    Pour vivre heureux, vivons caché.
    Florian, Fables choisies
    La morale de l'histoire : Pour vivre heureux, vivons caché.


    Texte :
    Autrefois, un roi avait trois filles. Celles-ci aimaient souvent sortir du château de leur père,
    pour se promener dans les jardins, autour de la ville.
    Un jour, elles partirent en promenade, mais elles s’attardèrent jusqu’à la tombée de la nuit.
    Un dragon crachant du feu les enleva. Le roi appela à l’aide. Trois jeunes garçons se présentèrent et partirent à la recherche des filles du roi. Ils rejoignirent le dragon et libérèrent les trois jeunes filles après trois combats contre la bête féroce.
    Bientôt, le roi remit trois sacs pleins d’or aux trois jeunes garçons en guise de récompense.
    Charles Perrault,« Histoires et contes du temps passé »

    Le chasseur et le boulanger.
    Il était une fois, un chasseur qui partait chaque jour à la forêt pour chasser. Mais il revenait toujours les mains vides.
    Un jour, la chance lui sourit, il attrapa un gros perdreau. Il décida de le faire cuire au four du village.
    A midi, il revint chercher son rôti chez le boulanger.
    -Où est mon perdreau ?dit le chasseur.
    Le boulanger, qui était très gourmand, avait mangé le rôti.
    Alors, il répondit en riant : « Ah !vous ne savez pas votre perdreau s’est envolé!........


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 23:22