ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    Salaires : ce que vont toucher les enseignants

    Administrateur
    Administrateur
    Admin

    Date d'inscription : 03/11/2009
    Localisation : Algérie

    Salaires : ce que vont toucher les enseignants Empty Salaires : ce que vont toucher les enseignants

    Message par Administrateur le Dim 21 Fév - 3:56

    Actualité (Dimanche 21 Février 2010)


    Augmentations avec rappels à compter de janvier 2008

    Salaires : ce que vont toucher les enseignants
    Par
    :
    Omar Ouali

    Lu : (1548 fois)

    Ces
    augmentations marquent incontestablement un bond qualitatif dans les
    salaires des enseignants et sont de nature à apaiser le climat dans les
    écoles qui sont sous tension ces derniers jours.
    Une
    fois n’est pas coutume, le gouvernement vient de joindre le geste à la
    promesse, s’agissant des augmentations de salaires dans le secteur de
    l’éducation menacé par la reprise des grèves. Hier, le ministre de
    l’éducation a rendu public un communiqué dans lequel il est fait état
    de ces augmentations, en application du nouveau régime indemnitaire, la
    revendication phare des syndicats autonomes. Ces augmentations,
    applicables à partir du 1er janvier 2008, sont véritablement
    conséquentes, car se situant dans une moyenne de 60%. Ces majorations,
    annoncées hier par le département de Benbouzid dans un communiqué,
    viennent en aval du travail fait par la commission ad hoc mandatée par
    le gouvernement et mise en place au lendemain de la grève de novembre.
    Pour le ministère de l’éducation, “ces décisions viennent démontrer la
    bonne foi des pouvoirs publics et leur volonté d’améliorer la condition
    salariale de l’ensemble des corps spécifiques de l’éducation”, précise
    le communiqué qui ajoute “qu’elles (augmentations) dénotent également
    toute la considération que porte l’état envers ce personnel et à sa
    noble mission”. C’est là une réponse subliminale aux syndicats qui
    nourrissaient des doutes à l’égard des pouvoirs publics. Dans le
    détail, ces augmentations se déclinent comme suit. S’agissant de corps
    des personnels enseignants ayant une ancienneté moyenne classée à
    l’échelon 6, ces augmentations sont ainsi fixées. 8 674 DA pour les
    maîtres de l’école primaire, 9 533 DA pour les professeurs de
    l’enseignement fondamental, 10 665 DA pour les professeurs
    d’enseignement moyen et 10 905 DA pour les professeur du secondaire. Ce
    qui correspond à un taux d’augmentation nette du régime indemnitaire
    allant de 29% à près de 32% en fonction des différents grades de ces
    corps. Pour les autres corps du personnel de l’éducation tels que les
    conseillers de l’éducation, l’intendance, l’orientation scolaire et
    l’alimentation scolaire, ils sont également concernés par les
    augmentations mensuelles nettes allant de 7 013 DA à 10 286 DA pour une
    ancienneté moyenne classée à l’échelon 6. Les nouveaux salaires seront
    applicables à partir du mois de mars 2010. Ce qui signifie que la
    prochaine paie des enseignants sera établie en fonction des nouveaux
    paramètres. À ce propos, il faut rappeler que le département de
    Benbouzid avait adressé, mercredi dernier, une correspondance aux
    académies leur demandant de surseoir à l’exécution de la paie de mars
    dans l’attente de nouveaux indices. Ces augmentations, du fait de leur
    entrée en vigueur à compter de janvier 2008, conformément aux
    engagements pris par le gouvernement, impliquent donc un rappel, tout
    aussi substantiel sur deux ans. Ce qui donne les sommes suivantes : 225
    524 DA pour les maîtres d’école primaire, 247 858 DA pour les
    professeurs de l’enseignement fondamental, 277 290 DA pour les
    professeurs d’enseignement moyen et enfin 283 530 DA pour les
    professeurs d’enseignement secondaire. Ces rappels seront versés selon
    le calendrier suivant. Pour le mois de janvier et février 2010, ils
    seront intégrés dans la paie de mars de la même année. Les rappels 2008
    seront versés en mai 2010, les rappels de l’année 2009 seront payés
    courant de l’année 2010. Pour la mise en application de ces nouveaux
    salaires, une circulaire sera adressée à l’ensemble des services
    administratifs pour exécution. Le communiqué du ministère insiste sur
    “l’effort incontestable” des pouvoirs publics en vue d’“améliorer la
    condition salariale des personnels de l’éducation”. Le ministre de
    l’éducation rend, par ailleurs, “un vibrant hommage à l’ensemble des
    membres de la communauté éducative” pour avoir bien perçu et bien reçu
    le sens du message qu’il lui avait adressé la semaine dernière et dans
    lequel il s’était engagé à “répondre favorablement aux revendications
    des enseignants”. Et dans le même temps, il leur demande “de mesurer,
    en toute conscience et objectivité, cet effort de l’État qui, à
    l’évidence, illustre de la manière la plus claire l’intérêt accordé à
    un secteur aussi stratégique que porteur d’espoir pour l’avenir”. Et de
    les convier “à se mobiliser”. Un aspect bien souligné par le conseiller
    à la communication dont il faut noter aussi les efforts en matière de
    gestion de l’information durant cette période de tension. Avec ces
    augmentations, le spectre de la grève qui planait sur l’année scolaire
    est a priori éloigné. La balle est désormais dans le camp des syndicats
    et surtout des enseignants qui doivent mettre les bouchées doubles pour
    rattraper le temps perdu et créer un climat d’apaisement pour que
    l’année scolaire s’achève dans la sérénité.
    http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=130815&titre=Salaires%20:%20ce%20que%20vont%20toucher%20les%20enseignants
    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Salaires : ce que vont toucher les enseignants Empty Re: Salaires : ce que vont toucher les enseignants

    Message par kantara le Sam 27 Fév - 16:22

    Un article paru sur le quotidien d'oran au sujet des salaires des enseignants qui furent exhibés sur tous les journaux par mr le ministre..Maintenant que tout le monde connait le montant de notre minable paie... certains journalistes ont très bien compris le pourquoi du comment Razz Razz Razz
    Je vous propose des extraits ..pour ceux qui ont la flemme de lire jusqu'au bout Idea Idea

    Et si l'on exhibait, sans exception, tous les salaires ?

    par Mohammed Beghdad :Universitaire et syndicaliste

    Comme quoi, c'est la même politique assidue qui sévit depuis des années. L'ère de faire du neuf avec du vieux a fait ses catastrophiques preuves. Ainsi, les salaires de la misère des délabrés enseignants sont étalés sur la scène publique comme ceux de vulgaires voleurs attrapés la main dans le sac. On dirait des salaires de la « Djifa », de l'illicite. Ce qui révolte le plus, ce sont ces chiffres virtuels en deçà de la vérité, loin de la réalité comme viennent de l'annoncer les syndicats du secteur de l'éducation nationale. La prime du rendement, qui d'habitude est perçue tous les six mois, semble cette fois-ci incluse soigneusement dans le salaire.

    On veut ainsi naviguer continuellement dans les eaux troubles. En tant que responsable du secteur de notre éducation nationale, le ministère aurait dû au moins inviter ces syndicats à une réunion ne serait-ce qu'informelle pour leur dévoiler les chiffres dans leurs moindres détails, les analyser ensemble, les discuter avant de les transmettre à la base. N'ont-ils pas travaillé depuis longtemps sur ce dossier pour être marginalisés à la dernière minute de cette façon indigne, en voulant les livrer soi-disant à la vindicte populaire ? Je crains pour celui qui sème le vent ne va croiser sur son chemin que la tempête.

    Cette façon lamentable de communiquer est en train de produire un effet contraire. La preuve, mon fils vient d'être renvoyé de leurs écoles en ce matin du mercredi à cause d'une grève annoncée qui débute. La seule vue de l'enseignant du primaire me donne un aperçu rapide de la situation alarmante de ses collègues. Qu'il vente ou qu'il pleuve, ils s'habillent indéfiniment de la même façon avec les mêmes vêtements, usés et décolorés par le temps. C'est leur dignité qui leur défend d'invoquer leur pénible état. Ils feintent de paraître à l'abri mais l'intérieur brûle à petits feux. Pire, il y a ceux qui font leur boulot dans des extrêmes situations, lointaines en errant de douars en douars.
    (...)

    Est-ce que l'affichage des seuls salaires des enseignants peut prouver quelque chose de palpable si nous ne pouvons pas les comparer, point par point, à d'autres rétributions. Ils n'ont aucune valeur pécuniaire s'ils ne sont pas étalonnés convenablement à des repères bien définis (missions, diplômes, responsabilités,…). Est-ce qu'une étude, sérieuse et officielle, a un jour éclairé nos lanternes sur les non-dits sur ce gros dossier ? Le salaire d'un enseignant ne veut absolument rien signifier si nous ne le soumettons pas d'abord aux normes internationales pour un pays qui se veut être à l'avant-garde des pays du tiers monde ou en voie de développement lorsque cela arrange ses promoteurs. A quoi sert alors un SNMG s'il ne sert pas d'indicateur à nos salaires ? On ne peut pas résoudre un malaise à la va-vite en le substituant à un autre plus grave, dans la précipitation pour réparer une injustice des salaires qui n'a que trop duré. Un enseignant, tel qu'on avait connu à notre époque d'écolier, était quelqu'un de très respectable dans la société. Il avait un statut social des plus enviables, toujours bien tenu, bien habillé et cravaté.
    (...)

    Paradoxalement, tout le monde constate que le niveau scolaire de nos enfants s'est dégringolé de manière inquiétante. Il est naturellement proportionnel aux salaires des éducateurs. Plus ces derniers sont bien dans leur peau, plus nos enfants sont en meilleures conditions.

    Là où le bât blesse, c'est le « deux poids, deux mesures » affiché par le représentant des pouvoirs publics à l'éducation nationale. Les Algériens, du chômeur en passant par le smicard jusqu'au sommet de la hiérarchie, auraient été enchantés de découvrir le salaire de tous.
    (...)

    S'il existe un sacré chez nous, ce sont bien les salaires dissimulés, acquis et non divulgués qui peuvent heurter le commun des citoyens. N'en parlons pas des à-côtés tels que les voitures à la disposition de madame et des petits, l'essence à gogo, la villa gratos, les voyages et les vacances aux frais de la princesse, les hôtels chics, les salons VIP,

    http://www.lequotidien-oran.com/?news=5134426
    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Salaires : ce que vont toucher les enseignants Empty Le paiement des indemnités

    Message par kantara le Jeu 22 Avr - 6:32

    Education nationale
    Le paiement des indemnités sera effectif à partir de ce mois d’avril

    Le paiement des indemnités du corps enseignant sera effectif à partir de ce mois d’avril et s’effectuera sur trois tranches, a annoncé mercredi à Médéa le ministre de l’Education nationale, M. Boubekeur Benbouzid.


    L’effort financier consenti par l’Etat pour le règlement de ce dossier s’élève à 320 millions de DA, a indiqué le ministre, ajoutant que cette somme couvre les indemnités des années 2008-2009 et le premier trimestre de l’année en cours. Il a précisé, dans ce contexte, qu’une première tranche sera versée au cours de ce mois d’avril et couvre les indemnités du 1er trimestre 2010. La seconde tranche couvrant les indemnités de l’année 2008 interviendra avant les vacances scolaires et les indemnités de l’exercice 2009 seront versées vers la fin du mois de septembre prochain, a-t-il indiqué.


    Par El Watan avec APS

    http://www.elwatan.com/Le-paiement-des-indemnites-sera

    nb:
    Enfiiiiin ! mabrouk alina a sidi !!!! tongue tongue tongue ils vont enfiiin nous donner "notre argent" ! Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil faut dire que nous attendons depuis deux ans .....avec l'inflation ....non rien ... lol! lol!
    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Salaires : ce que vont toucher les enseignants Empty Re: Salaires : ce que vont toucher les enseignants

    Message par kantara le Dim 25 Avr - 6:03

    ]Vox populi : Nos profs et nos enfants !


    En dépit du développement
    exponentiel de la technologie, jamais la machine n’a atteint les
    performances de l’être humain. En cause, l’impossible programmation et
    explication des comportements des individus. À une exception près,
    certains individus présentent des caractéristiques similaires et
    récurrentes, faciles à reconnaître et surtout à prévoir : les profs –
    je parle ici des profs algériens.
    Il y a d’abord une corrélation
    parfaite entre la dispersion des Maruti et la présence des profs. Ceux
    n’ayant pas de voiture font du stop,
    mais en levant légèrement la main
    pour protéger, sous leurs aisselles, le journal qu’ils ne liront pas et
    qui, de toutes les façons, finira à la poubelle. Le prof garde toujours
    une unité dans son portable pour appeler son ami collègue – qu’il
    jalouse par ailleurs – lorsqu’une «source haut placée» l’informe que le
    virement a été effectué. Quand leurs salaires sont virés, les profs
    n’attendent pas J+3, J+6 ou J+19 pour retirer. C’est à J+1 que toute la
    profession se rend aux bureaux de poste, en demandant préalablement le
    solde, au cas où.
    Les profs sont aussi les seuls Algériens à n’avoir
    pas fêté la qualification des Verts au Mondial de 2012, à cause des
    primes qui leur sont octroyées. Et puis en vacances, quand il se rend à
    la plage, le prof est reconnaissable à son short marron ringard. Quand
    il finit de se baigner, il prépare des sandwiches tomate à ses enfants.
    Que de clichés pourrait-on dire, mais qui rendent désagréable et amère
    la photo de fin d’année de nos enfants.
    A. Merouane

    [/url]

    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/04/25/article.php?sid=99067&cid=34

    Contenu sponsorisé

    Salaires : ce que vont toucher les enseignants Empty Re: Salaires : ce que vont toucher les enseignants

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Aoû - 14:10