ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    Aid al Mouloud, Fête du Mouloud

    Partagez
    avatar
    Administrateur
    Admin

    Date d'inscription : 03/11/2009
    Localisation : Algérie

    Aid al Mouloud, Fête du Mouloud

    Message par Administrateur le Jeu 25 Fév - 16:55

    Mouloud
    Un article de Nature et Culture en Hautes-Terres.


    Aid al Mouloud, Fête du Mouloud au Maghreb et en Afrique, Mawlid ennabaoui ou mawlid nabawi en Algérie, Mawlid an Nabi, Milad al-Nabi en Égypte, Mevlid Kandili (la naissance du Prophète Sidna Mohamed) en Turquie.
    Dates de la fête
    • 9 mars 2009
    • 26 février 2010
    • 16 février 2011
    • 5 février 2012
    Signification de la fête
    Le Prophète Sidna Mohamed (Que la Bénédiction et le Salut de Dieu soient sur Lui) est né à La Mecque, an 570 ap.J.C. La célébration de la naissance du Prophète n’était pas connue dans les premières années de l’Histoire Islamique. Cette fête a été instituée au XIème siècle en Égypte. Certains la considèrent comme une innovation. Maintenant c'est une fête nationale dans la plupart des pays arabes.
    Tout comme Noël, célébrant l'anniversaire de Jésus, l'anniversaire de Prophète Sidna Mohamed (Que la Bénédiction et le Salut de Dieu soient sur Lui) n'a jamais été célébré de son époque, ni par ses compagnons, ni par les musulmans sunnites des premiers siècles. Aucune trace explicite de cette fête n'existe dans le Coran et la Sunnah. D'après les historiens Ibn Kathîr et Ibn Khallikan, elle fut instaurée bien plus tard, vers 1207, par le roi d'Erbil.
    Cependant, des traces de cette célébration existent dans la tradition chiite deux siècles plus tôt. La dynastie des Fatimides avait en effet pour habitude de célébrer 4 anniversaires : celui de Prophète Sidna Mohamed (Que la Bénédiction et le Salut de Dieu soient sur Lui), d'Ali, de Fatima, et enfin du Calife au pouvoir. Les festivités se limitaient alors à des processions dans la cour du souverain, pendant la journée, ainsi qu'à trois sermons (khutbas) prononcés devant les fidèles et en présence du calife. La célébration de l'anniversaire du Prophète (ainsi que les autres anniversaires alors célébrés), fut ensuite suspendue vers 1095. Selon l'historien Ali Ibn al-Athîr, cette abolition fut décrétée à l'accession au pouvoir du nouveau vizir Al-Malik al-Afdhal, régent du calife Al-Musta'li, car non conforme au enseignements islamiques. L'historien du XIIe siècle Ibn al-Qalanisi le décrivait alors comme "un fervent croyant des doctrines de la Sunnah". À sa mort, son successeur le vizir Al-Ma’mûn Al-Batâ’ihî, lui même régent du calife Mansur al-Amir Bi-Ahkamillah, émet alors en 1123 un décret officiel pour distribuer des aumônes le jour du 13 de Rabia al Awal.
    Célébration
    L'anniversaire de la naissance du Prophète se fête par des processions, des conférences et des récits sur la vie du Prophète. C'est aussi, en Algérie et en Afrique, une grande fête populaire qui anime de gaieté, de lumières et de chants tout un quartier jusqu’à l’aube.
    La fête du Mouloud, anniversaire de la naissance du Prophète Sidna Mohamed


    La fête du Mouloud, anniversaire de la naissance du Prophète Sidna Mohamed, revêt un caractère particulier à Meknès car elle coïncide, depuis près de cinq siècles, avec le Moussem du saint Cheikh El Kamel. C’est l’occasion où les Aîssaoua de tous les coins du Maroc et même d’Algérie, de Tunisie et de Libye, se rassemblent autour du mausolée du cheikh, lieu du pèlerinage.
    A cette occasion, de nombreuses processions et diverses manifestations religieuses, musicales, folkloriques et commerciales sont organisées dans les parages du mausolée de Cheikh El-Kamel et à travers toute la ville de Meknès. Cette tradition réunit des centaines de milliers de fidèles, aussi bien de la confrérie des Aissaouas que d’autres confréries religieuses, qui accomplissent en groupe les rites de la Zyara (visite) du mausolée du Cheikh et se livrent durant toute la période du Moussem, à de longues nuits de musiques et de danses processionnaires. Ces zaouïas envoyaient encore au début du XXe siècle d’importantes délégations pendant le Moussem renommé pour ses fameuses Lilas.
    Le mausolée de Cheikh El Kamel, qui se situe à Bab Siba à Meknès, à 26 km au sud de Volubilis, est le cœur de la rencontre des Aîssaoua. Il fut édifié par le Sultan Sidi Mohamed Ben Abdellah en 1776.
    Ce bel édifice, restauré et embelli, se signale à l’attention des visiteurs. Le tombeau de Cheïkh El Kamel est devenu le lieu annuel de pèlerinage de milliers de fervents des Aîssaoua, qui considèrent le Mouloud comme un passage de l’obscurité à la lumière.
    En Arabie saoudite, le ministère des affaires religieuses considère pour sa part et à tort cette fête comme étrangère à l'Islam, bien que sa célébration ne soit pas interdite par les autorités.
    Dans la plupart des États musulmans, le jour du Mouloud est cependant un jour férié.
    Au Maroc, cette fête a été officiellement introduite en 1292, par le sultan mérinide Abû Ya`qûb Yûsuf an-Nasr. Aujourd'hui, la fête du Mouloud y est un jour férié.
    En Tunisie, ce jour est également férié. Un dîner familial est souvent préparé cette occasion. Une crème pâtissière à base de pignons de pin d'Alep, l'Assidat zgougou est également préparée pour cette fête.
    Au Sénégal et au Mali, où la fête est appelée Gamou, du nom du mois de mouharam en wolof, d'importantes célébrations y sont organisés. Les Tijani se rendent notamment dans la ville de Tivawane, fondée par l'Imâm Malick Sy, pour y célébrer une importante commémoration rythmée par des poèmes chantés en l'honneur du Prophète et des conférences parlant de sa vie et sa grandeur.
    Le dirigeant libyen Kadhafi organise depuis 2006 une grande fête du Mouloud dans divers pays en partenariat avec Ligue populaire et sociale des tribus du Grand Sahara.
    http://www.natureculture.org/wiki/index.php?title=Mouloud

    oul m

    Date d'inscription : 03/10/2012
    Localisation : algérie

    Re: Aid al Mouloud, Fête du Mouloud

    Message par oul m le Mer 3 Oct - 13:12

    salem. Que dirait-il notre prophète,que le salut et la paix soient sur lui,quand il verra et entendera du Mouloud,du Moussem,mausolée,tombeau,les rites de la Zyara (visite)du Cheikh El Kamel,crème pâtissière à base de pignons de pin d'Alep et l'Assidat zgougou préparée pour sa commémoration,nuits de musiques et de danses,pèlerinage de milliers de fervents,lieux du pèlerinage,chiâa,Les Tijani,Aîssaoua...et tant d'autres égarements et innovations??!!
    Il demanderait peut-être à ses compagnons: est-cela l'Islam que je vous ai apporté et confié la transmission à ma communauté?!
    Cetes, il est dificile d'imaginer la scène, mais sommes-nous plus savants et plus sages que les accompagnons du prophète?? la hawla wa la kowata illa bi'LLEH!!

      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 14:43