ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    Bac 2008 - Série L & Langues - Sujet 01

    Partagez
    avatar
    Administrateur
    Admin

    Date d'inscription : 03/11/2009
    Localisation : Algérie

    Bac 2008 - Série L & Langues - Sujet 01

    Message par Administrateur le Ven 14 Mai - 14:42

    Le programme nucléaire français a commencé à être mis à l'essai dans le sud algérien en 1960, date des essais atmosphériques au Sahara. Les conséquences de ces essais sur l'homme et sur son environnement étaient bien connues. Les essais nucléaires en Algérie ont totalisé des explosions de 500 kilotonnes, 130 kilotonnes à Reganne en essais atmosphériques et 370 kilotonnes à Aïn Iker dans le Hoggar, en essais souterrains.

    A Reggane, les Algériens ramenés du nord du pays où ils furent arrêtés pour des motifs banals (contrôle d'identité, vagabondage, etc.) furent affectés aux tâches les plus pénibles. peu informés de l'objet du travail et couverts de peu de précautions, ils pensaient travailler dans les mines d'or. (...) Alors que les militaires portaient des combinaisons spéciales, eux portaient des bleus de travail.

    L'objectif de ces premiers essais était d'étudier les effets de la bombe sur la résistance du matériel militaire et sur la survie du personnel.(...) L'étude de la survie du personnel dans un environnement nucléaire a, selon les militaires français, fait appel uniquement à un échantillon de différents types d'animaux. Or, les Moudjahidine et à leur tête l'organisation nationale des Moudjahidine sont formels: les expérimentateurs français ont bien utilisé des cobayes humains en l'occurrence des prisonniers, des femmes enceintes, des enfants et des vieillards. Des précisions ont même été apportées : "les corps de ces martyrs attachés à des poteaux à un ou deux kilomètres du lieu de l'explosion ont été retrouvés durcis comme du plastique." (1)

    Le bilan de ces essais de révéla lamentable : un nuage chargé de particules radioactives est arrivé à Niamey, capitale du Niger. Des chutes de pluie noire furent signalées le 16 février 1960 sur le sud du Portugal puis le lendemain sur le Japon. Ces pluies avaient une activité radioactive deux fois supérieure à la normale.

    En dehors des accidents qui ont touché les personnes travaillant pour le compte des expérimentateurs, de nombreux témoignages font état de conséquences graves sur la santé de la population de la région. Un nombre impressionnant de cancers a été enregistré par la suite, notamment des cancers de la peau. Un nombre important d'atteintes oculaires, avec de nombreux cas de cécité, a été noté, principalement chez les personnes qui, par manque d'information, ont retardé sans protection l'explosion de la bombe. La courbe de mortinatalité* a subi une ascension fulgurante puisque plusieurs femmes ont perdu leurs bébés; on assista également à la naissance d'enfants malformés. L'agriculture et l'environnement furent également touchés et à jamais par ces essais.

    La région de Reganne en subit encore les conséquences car tout le matériel y compris lourd, les équipements, les animaux qui ont servi aux expérimentations ont été ensevelis sous des tonnes de sable avant le départ définitif des Français.

    Aujourd'hui, les gens disent se sentir en état de fatigue continuelle. Les maladies respiratoires, les maladies de la peau, inexistantes il y a quarante ans continuent de sévir jusqu'à nos jours.
    D'après KHIATI Mostefa, Ed. ANEP 2000, p.201
    Histoire de la médecine en Algérie, de l'antiquité à nos jours

    * mortinatalité : en démographie, nombre d'enfants mort-nés.
    (1) Témoignage recueilli dans les "essais nucléaires français en Algérie", édité par le centre national
    d'Études et de recherche sur le mouvement national.

    QUESTIONS

    I- COMPRÉHENSION : (12 points)

    1- Quelles informations apporte le premier paragraphe sur la date et le lieu des faits cités par l'auteur ?
    2- Que montrent les chiffres donnés dans le 1er paragraphe ?
    3- Complétez le tableau à l'aide du texte.

    Objectif
    des essais

    Effet sur le climat

    Conséquence
    immédiate

    Conséquences
    lointaines
    ...

    ...

    ...

    ...

    4- Par qui le matériel, les équipements et les animaux ont-ils été ensevelis ?
    5- « Or, les Moudjahidine et à leur tête l'organisation nationale des Moudjahidine sont formels... »
    Quel rapport logique introduit "Or" dans ce passage ?
    L'auteur a introduit ce rapport logique pour :
    - montrer que les essais nucléaires n'ont pas fait de victimes.
    - montrer que les expérimentateurs français ont respecté les normes de sécurité.
    - montrer que les militaires français ont bel et bien utilisé des cobayes humains.
    Recopier la bonne réponse.
    6- « Aujourd'hui, les gens disent se sentir en état de fatigue continuelle. »
    7- « Les corps de ces martyrs attachés à des poteaux à un ou deux kilomètres du lieu de l'explosion ont été retrouvés durcis comme du plastique. »
    - Que représentent ces propos dans le texte ?
    - Quel rôle jouent-ils dans le texte ?
    8- Quelle est la visée (le but) de l'auteur ?
    9- Donnez un titre au texte.

    I- PRODUCTION ECRITE : (08 points)

    Traitez l'un des deux sujets au choix :

    1- A l'occasion de la célébration de la journée mondiale des droits de l'Homme, le rédacteur en chef du journal de votre lycée vous demande de rédiger un texte d'une vingtaine de lignes pour dénoncer les effets dévastateurs des guerres. Étayez vos arguments à l'aide d'exemples pris dans l'actualité.
    2- Vos camarades de lycée ne sont pas informés des essais nucléaires français en Algérie durant la période coloniale.
    Faites, en une dizaine de lignes, le compte-rendu objectif de ce texte qui paraîtra dans un dossier sur le thème du nucléaire.

      La date/heure actuelle est Mar 16 Oct - 17:34