ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    DEBUTER LE METIER D’ENSEIGNANT 2

    Partagez

    Oumaima

    Date d'inscription : 14/12/2009

    DEBUTER LE METIER D’ENSEIGNANT 2

    Message par Oumaima le Lun 14 Déc - 14:45

    DEBUTER LE METIER D’ENSEIGNANT



    Outillage - ingénierie pédagogique

    Quel outillage de première nécessité peut-il rassembler et essayer en vue de soutenir ses premières démarches: inventaire de quelques objectifs initiaux, textes, éléments bibliographiques, échantillons d'exercices et de tests, quelques plans de cours, des enregistrements, des documents, quelques schémas d'exposés, quelques anecdotes pouvant illustrer son enseignement ?
    Quelles fiches de techniques d'appui peut-il réunir (après les avoir expérimentées): modalités de préparation d'un cours, de commencement, de fin, de relance d'un cours, de présentation d'objectifs; modalités d'évaluation formative et sommative, formes variées d'exposé de connaissance, etc.... ?
    Quelles procédures d'organisation de la classe et du travail des élèves peut-il avoir à sa disposition: technique de mise du groupe-classe en sous-groupes, techniques variées d'études en équipes, catalogue de rôles à distribuer à des élèves pour assurer l'animation de la classe ?
    Quelles méthodes de communication peut-il envisager d'utiliser: entretien avec un élève, modes de conseils méthodologiques aux élèves, listes de consignes d'étude, modalités d'information pratique, processus de conduite de réunion etc...



    Outillage pédagogique

    Quels éléments didactiques peut-il évoquer et mettre en possibilité d'utilisation: notions essentielles, anecdotes significatives, éléments historiques, éléments philosophiques, gammes de méthodes variées, inventaires de normes et d'exigences diversifiées, lexique utile, terminologie variée, exercices pratiques ?
    Quels supports pourrait-il rassembler ou préparer: schémas, graphes, cartes, photocopies, objets, cassettes, didacticiels, outils, robots, tableaux (sur papier, sur feutre), carnets, cahiers, polycopiés, manuels, aide-mémoires, ouvrages consacrés à des didactiques, check-listes de points d'appui pour étayer son activité pédagogique, exposé du programme ... ?
    Quelles données pour un contrat didactique peut-il assembler: règles explicites pour les tâches et devoirs, règles implicites pour des instructions opératoires et la compréhension des questions posées aux élèves, barèmes de notation, catalogue d'exigences diversifiées, ensemble de rôles proposables, référentiels d'objectifs, lots de questionnaires à choix multiples (QCM)... ?
    Sur quelles ressources pourra-t-il compter ultérieurement: liste d'adresses utiles, relations à des consultants qui le connaissent, formation attendue à l'IUFM, choix des éléments de compétence à développer chez lui, bibliothèque accessibles, centres de documentation scientifique, C.D.I., musées, ouvrages de fond, publications pédagogiques, associations de spécialistes, C.I.O. ?


    Chances et difficultés du métier
    o Quel cadre d'observation et d'analyse de son exercice professionnel peut-il se fabriquer: grilles pour l'observation du groupe-classe, indications simples sur les variétés de profils pédagogiques chez les élèves, instruments d'évaluation formative, quelques repères pour apprécier le climat de la classe ... ?
    o Quel tableau d'alertes et de points-clefs peut-il être conduit à établir pour soutenir sa vigilance ?: listes des quelques erreurs dominantes chez les élèves, inventaire de recommandations utiles, relevé de quelques difficultés à surmonter ou de savoirs à approfondir, précautions pour éviter les surcharges d'information et d'exigences dans l'étude du programme ... ?
    o Quelles capacités ou caractéristiques professionnelles devra-t-il prendre en considération dans sa propre préparation au métier ?: compétences disciplinaires, compétences psychopédagogiques, aptitudes d'organisation, créativité, aisance de communication, maîtrise gestionnaire, sensibilité culturelle, ouverture aux innovations, précautions pour préserver sa curiosité intellectuelle...
    o Quelles attitudes pour maintenir la qualité de sa relation à sa classe et à ses élèves ?: disposition pour se mettre en confort intérieur, positions de sa voix pour être entendu sans fatiguer ni se fatiguer: attention à se pas se mettre en "réactionnalité" à des manipulations volontaires ou non de certains élèves; être prêt à accueillir l'imprévu...


    Quelques objectifs prioritaires pour la préparation à la fonction de professeur• capacité d'accueil et de présentation (de soi, des élèves, du programme, des objectifs, des exigences, des alertes, des contrats simples d'études)
    • capacité de recueil et d'analyse des images et des motivations de soi et des élèves (concernant les besoins et les attentes relativement aux notions essentielles, sur l'institution scolaire, en vue d'un projet global professionnel, à propos du projet de l'établissement, relativement à la matière enseignée....)
    • capacité d'élaboration et d'exposition de connaissances (notamment pour les premières semaines d'enseignement, suivant un schéma directeur, comprenant des plans de séances ou de cours avec variantes, des listes d'objectifs, une documentation, des outils et des supports, des modalités de contrôle)
    • capacité d'organisation et d'observation de la classe (mise en sous-groupes, distribution de rôles et de consignes d'étude, grilles d'observation des élèves et de son propre comportement, relevé des difficultés les plus habituelles...)
    • capacité d'encouragement et de motivation des élèves (instruments simples d'évaluation formative, modalités d'entretiens personnalisés, conseils méthodologiques élémentaires pour une équipe en petit groupe, aptitude à organiser des moments de détente et/ou de fête...)
    • capacité de préparation méthodique de ses cours (études documentaires, catalogue d'outillage et de ressources didactiques, modalités d'élaboration d'objectifs et de déroulement pour des cours, inventaire de recommandation, vérification de ses propres attitudes et tendances, exercices d'imagination et de créativité à utiliser éventuellement, choix de métaphores pour illustrer les cours et aider à la mémorisation...)
    • capacité de perfectionnement permanent de ses compétences personnelles et professionnelles (recherche assidue des éléments de compétence à développer pour soi, examen du PAF, rapports avec le conseiller pédagogique et les autres collègues, rédaction soigneuse de fiches décrivant les diverses pratiques d'enseignement essayées, présence active en IUFM, lecture méthodique des ouvrages professionnels suivant un plan de lecture, ouvertures culturelles...
    Ce travail trouvera toute son ampleur à être assorti de grilles de thèmes de formation. La réflexion sur les thèmes de formation sera à mener non seulement à propos de l'année de stage, mais devra se porter utilement sur les thèmes à aborder au cours de la carrière d'enseignant conçue dans le long terme.
    C'est au prix de telles actions que l'institution pourrait aider l'enseignant à assurer un début professionnel harmonieux et équilibré.[center]

    bakoura

    Date d'inscription : 29/10/2012

    Re: DEBUTER LE METIER D’ENSEIGNANT 2

    Message par bakoura le Sam 10 Nov - 22:48

    Le métier en lui même n'est pas difficile mais vous devez faire des efforts pour satisfaire vos élèves.
    Bon courage

    bakoura

    Date d'inscription : 29/10/2012

    Re: DEBUTER LE METIER D’ENSEIGNANT 2

    Message par bakoura le Sam 10 Nov - 22:51

    Un enseignant doit beaucoup lire, se documenter, ne pas compter sur les fiches des autres mais faire des préparations personnelles, il peut bien sûr s'inspirer des fiches pédagogiques des collègues mais surtout pas les copier ou les plagier, chaque classe a son niveau.

    Contenu sponsorisé

    Re: DEBUTER LE METIER D’ENSEIGNANT 2

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 20:43