ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    La Suisse interdit les minarets: Le vote de la honte!

    Partagez
    avatar
    VIP

    Date d'inscription : 08/12/2009
    Age : 48
    Localisation : Algérie

    La Suisse interdit les minarets: Le vote de la honte!

    Message par VIP le Mar 15 Déc - 18:58

    [b]La Suisse interdit les minarets: Le vote de la honte!


    Au terme d'un référendum sans précédent en Europe, les Suisse ont approuvé l'interdiction de construire des minarets en Terre helvétique. Sur initiative de la droite extrémiste, la mesure interdisant l'érection de minaret pour les lieux de culte musulman a recueilli la faveur de quelque 1,53 million d'électeurs, soit 57,5 alors que les partisans du non ont été portés par environ 1,13 million de citoyens.
    Les partis de droite ont mis en avant, comme argument de campagne, « l'islamisation rampante » de la société suisse, ce qui a suffit à convaincre une majorité des Suisses. Les autorités et les autres partis misent sur les difficultés juridiques et d'image qu'un tel projet pourrait générer.
    Avec un taux de participation de 53%, l'initiative a été fortement approuvée par les électeurs Appenzell Rhodes-intérieures, avec un taux d'approbation de 71,5%. Le « non » l'emporte à Genève avec 59,7% de votes négatifs.
    L'initiative en question n'est pas passée sans soulever des réactions d'indignation de certains pays musulmans mais également de l'Organisation onusienne.
    La Turquie, par la voix de son ministre chargé des Affaires européennes, Egemen Bagis a exhorté les musulmans à retirer leur argent des banques de Suisse. «Je suis convaincu que cette décision (des électeurs suisses) incitera nos frères musulmans à revoir leur décision de garder leur argent dans les banques suisses», a-t-il dit.
    Le ministre égyptien des Affaires étrangères Ahmed Aboul Gheit a estimé que le vote suisse contre les minarets était une “grave erreur” après laquelle l'Europe ne pouvait faire la leçon à l'Egypte en matière de droits de l'Homme, selon l'agence officielle Mena. “Le peuple suisse se rendra compte un jour de la grave erreur qu'ils ont faite” en votant par référendum dimanche à 57,5% pour l'interdiction de la construction de minarets à l'appel de la droite populiste, a déclaré M. Aboul Gheit.
    De son côté, l'ONU dénonce une interdiction “clairement discriminatoire”. La Haut commissaire de l'ONU aux droits de l'homme Navi Pillay considère que “l'interdiction des minarets “divise profondément et est une décision tout à fait malheureuse pour la Suisse”, ajoute-t-elle dans un communiqué. Elle met en outre la Confédération en contradiction avec ses obligations internationales. La responsable onusienne note toutefois que le gouvernement suisse n'a pas soutenu l'initiative, mais souligne que l'interdiction d'une construction associée à une religion est clairement discriminatoire. “J'hésite à condamner un vote démocratique”, ajoute Mme Pillay, “mais je n'ai aucune hésitation à condamner des campagnes politiques alarmistes anti-étrangers qui ont lieu dans certains pays, y compris la Suisse, et qui contribuent à produire de tels résultats”.
    sources les quotidiens suisse Le matin et Le figaro

    - 03/12/09- Synthèse R.Z.

      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil - 14:39