ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    Snapest : Une autre grève à l'Education

    Administrateur
    Administrateur
    Admin

    Date d'inscription : 03/11/2009
    Localisation : Algérie

    Snapest : Une autre grève à l'Education Empty Snapest : Une autre grève à l'Education

    Message par Administrateur le Sam 6 Fév - 4:27

    Snapest : Une autre grève à l'Education


    par Salah-Eddine K.


    Snapest : Une autre grève à l'Education SpacerLe Syndicat national autonome des professeurs d'enseignement secondaire
    et technique (Snapest) a appelé, hier, tous les syndicats du secteur de
    l'Education à rejoindre sa grève prévue pour le 16 février. Le coordinateur
    national du Snapest, Meriane Meziane, a indiqué, dans une conférence de presse
    animée, hier à Alger, que le préavis de grève sera déposé, dimanche prochain.



    Le Snapest est, en tous cas,
    décidé à aller vers la grève jusqu'à la satisfaction de ses revendications.
    «Nous entamerons un grève d'une semaine reconductible jusqu'à satisfaction de
    nos revendications», a déclaré Meriane.



    La décision du Snapest de reprendre le cycle de grèves, suspendu le 26
    novembre dernier, est motivée, selon le conférencier, par les promesses non
    tenues par les pouvoirs publics concernant la promulgation d'un régime
    indemnitaire des enseignants.



    Convaincu qu'il n'y aura pas de
    promulgation du régime indemnitaire, le conférencier regrettera que «depuis la
    constitution, fin janvier dernier, d'une commission ad hoc devant plancher sur
    les dossiers litigieux relatifs aux oeuvres sociales, à la médecine du Travail
    et au régime indemnitaire, nous avons eu des échos de la part de membres de la
    commission que rien n'allait se concrétiser». Il ajoute « d'autant qu'il est
    développé, à un plus haut niveau, que toutes augmentations de salaires ou
    primes seront conditionnées par une augmentation de la productivité ». Il
    soutiendra que « le silence qui entoure le soi-disant travail de la commission
    signifie bien qu'il n'y a aucune avancée dans ce dossier. Le ministère ne fait
    que gagner du temps et désamorce les situations avec seulement des promesses »
    a estimé M. Mériane.



    Questionné sur l'avenir de la
    Coordination nationale des syndicats autonomes, l'orateur dira que l'appel du
    Snapest à la grève «relance d'une certaine manière la coordination nationale»
    regroupant des syndicats de l'Education et de la Santé»

      La date/heure actuelle est Lun 16 Déc - 2:52