ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    POEME POUR L’ALGERIE HEUREUSE (ASSIA DJEBBAR)

    fleurette
    fleurette

    Date d'inscription : 07/01/2010
    Localisation : alger

    POEME POUR L’ALGERIE HEUREUSE (ASSIA DJEBBAR) Empty POEME POUR L’ALGERIE HEUREUSE (ASSIA DJEBBAR)

    Message par fleurette le Sam 20 Mar - 7:02

    Neiges dans le Djurdjura
    Pièges d'alouette à Tikjda
    Des olivettes aux Ouadhias

    On me fouette à Azazga
    Un chevreau court sur la Hodna
    Des chevaux fuient de Mechria
    Un chameau rêve à Ghardaia

    Et mes sanglots à Djémila
    Le grillon chante à Mansourah
    Un faucon vole sur Mascara
    Tisons ardents à Bou-Hanifia

    Pas de pardon aux Kelaa
    Des sycomores à Tipaza
    Une hyène sort à Mazouna
    Le bourreau dort à Miliana

    Bientôt ma mort à Zémoura
    Une brebis à Nédroma
    Et un ami tout près d'Oudja
    Des cris de nuit à Maghnia

    Mon agonie à Saida
    La corde au cou à Frenda
    Sur les genoux à Oued-Fodda
    Dans les cailloux de Djelfa

    La proie des loups à M'sila
    Beauté des jasmins à Koléa
    Roses de jardins de Blida
    Sur le chemin de Mouzaia

    Je meurs de faim à Médea
    Un ruisseau sec à Chellala
    Sombre fléau à Medjana
    Une gorgée d'eau à Bou-Saada

    Et mon tombeau au Sahara
    Puis c'est l'alarme à Tébessa
    Les yeux sans larmes à Mila
    Quel Vacarme à Ain-Sefra

    On prend les armes à Guelma
    L'éclat du jour à Khenchla
    Un attentat à Biskra
    Des soldats aux Nementcha

    Dernier combat à Batna
    Neiges dans le Djurdjura
    Piéges d'alouette à Tikjda
    Des olivettes aux Ouadhias

    Un air de fête au coeur d'El Djazaïr
    avatar
    kamel 25

    Date d'inscription : 13/05/2012

    POEME POUR L’ALGERIE HEUREUSE (ASSIA DJEBBAR) Empty Re: POEME POUR L’ALGERIE HEUREUSE (ASSIA DJEBBAR)

    Message par kamel 25 le Mar 10 Juil - 4:45

    Algérie

    Algérie la blanche, Algérie de tous les jours
    Tu es plus grande et plus belle que jamais
    Tes bébés ont grandi aussi et pour toujours
    Ils ont compris alors que tu as été blâmée.

    Algérie mon cœur, Algérie ma mère
    Toi qui sembles par le temps, épuisée
    Faut-il te chanter l’Hymne ou au contraire
    Demain très tôt, tes petits enfants vont t’apaiser ?

    Tes souffrances n’ont que trop duré
    Du sang de tes enfants, tu as pleuré
    De tes Martyrs, tu as pris le deuil
    En noir sur blanc écrits sur des feuilles.

    Doux pays natal, douce Algérie
    Tu viens de renaître en mère patrie
    Tes enfants se sont rassemblés et ce n’est qu’un remords
    D’avoir un jour engendré du tort.

    Algérie mon pays, Algérie ma rose
    Tu nous apportes la bonne odeur
    Des parfums de toutes les fleurs
    De tous tes poèmes écrits en prose.


    Tes enfants ont dansé toute la nuit
    Le jour de ton 50eme anniversaire
    Le 5 Juillet de ce mois et depuis
    L’espoir est revenu en plein air.

    Kamel 25




      La date/heure actuelle est Mer 16 Oct - 9:22