ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    L'ingratitude du temps

    Partagez

    saidsalem

    Date d'inscription : 12/10/2013
    Localisation : batna

    L'ingratitude du temps

    Message par saidsalem le Sam 12 Oct - 10:39

    L'ingratitude du temps
    Le temps court et fuit
    sans souci aucun ni recul
    je me plains de tout et de rien
    en ce train de vie
    qui ne s’arrête guère sous aucun prétexte
    profites –en des moments irrécupérables
    donner sans retenue
    l’amour ne se vend pas
    à coup sûr même si on a les poches troués
    on peut aime les fées et les muses
    faire la cour aux belles femmes
    séduire les sirènes d'ici et d'ailleurs

    ingrat et minable le temps
    qui fuit et court sans arrêt aucun
    et dont nul de ne prétend à son sort
    comme il est incontournable
    de son court initial
    et n’en revient jamais en arrière
    il nous tient en cet exil sans rimes
    prisonnier des pensées en herbe
    mises en mots muets et atones
    bref en cet espace verrouillé de vie ou de mort
    disaient certains critiques
    dire vrai mes chers poètes
    de stress et de manies à s’affirmer
    sinon mâcher l’illusion d’être célèbre
    je me bouffe le nez à répéter mes tirades
    incongrues dénuées de sens
    à glaner ces brindilles à vous en offrir ces régals en perles ou en émeraudes
    parfois même

    des gens qui me toisent dans la rue par curiosité
    ou par admiration comme je suis simple et sportif
    je me venge de cette pauvre tortue qui partage mon logis
    sans préméditation j’oublie souvent de lui quémander quelque brindille de laitue son repas préfère
    c’est à l’ arôme du café que je continue mes pérégrinations poétiques à semer l’amour à tout vent
    parler aux muets et aux sourds sans distinction ne sera-ce que par un geste ou par le sourire
    combien sont-ils gentils et frustrés ces handicapés en manque ,frustrés qui nous accueille à l’honneur d’en faire partie de leur royaume
    je me plains de ce temps
    minable et ingrat
    qui ne sais pas revenir à son cours initial
    où je compte exaucer mes vœux
    de poète banni des pléiades
    certes il vaut mieux d'esquisser un ébauche
    d'en faire un petit sourire
    une caresse en signe d'amour
    que d’écrire en déféré tout ces mots pour en faire de même...
    alors il est question d'en faire la distinction entre deux mondes mentalement différents.

      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 23:22