ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    Ne touchez pas à nos enfants !!!!

    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Ne touchez pas à nos enfants !!!! Empty Ne touchez pas à nos enfants !!!!

    Message par kantara le Mar 2 Mar - 8:36

    Actualités : TIZI-OUZOU
    L’imam de la Mosquée El-Atik placé sous mandat de dépôt

    L’imam de la mosquée El Atik de Tizi- Ouzou a été présenté hier 1er mars, devant le juge d’instruction qui l’a placé sous mandat de dépôt avec son complice dans une affaire d’atteinte à un lieu sacré de prière. Soupçonné depuis quelque temps de s’adonner à des actes homosexuels dans l’enceinte de la mosquée, l’imam, âgé d’une cinquantaine d’années, marié et père de famille, et son complice, âgé d’une trentaine d’années, auraient été surpris, dimanche 28 février, en flagrant délit d’acte homosexuel dans les sanitaires de la mosquée.
    Interpellés par les services de sécurité dans la même journée, les deux homosexuels n’auraient pas nié leur pratique perverse au demeurant filmée bien avant le jour fatidique de leur interpellation, selon certains fidèles de la mosquée. Horrifié par la perversité de cet homme, censé représenter la noblesse et l’exemplarité de l’homme de religion, la Direction des affaires religieuses compte, nous dit-on de bonnes sources, se constituer partie civile dans cette affaire qui porte gravement atteinte à l’islam.
    M. O.

    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/03/02/article.php?sid=96446&cid=2
    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Ne touchez pas à nos enfants !!!! Empty Re: Ne touchez pas à nos enfants !!!!

    Message par kantara le Mar 2 Mar - 8:43

    Une enquête de l’association Djazaïrouna l’a révélé : « 28% des élèves des écoles coraniques ont subi des attouchements sexuels »

    Attouchements sexuels sur des enfants Un véritable pavé dans la mare ! Près de 28% des élèves des écoles coraniques, dans la wilaya de Blida, sont victimes d’attouchements sexuels.

    C’est ce qu’a révélé une étude réalisée récemment par l’association Djazaïrouna. « Notre étude a concerné 431 écoles (tous paliers confondus et des écoles coraniques). L’enquête a confirmé que 28% des enfants, qui suivent des cours dans des écoles coraniques, dans la wilaya de Blida, ont subi des attouchements sexuels », a déclaré Zerarka Radhia, représentante de Djazaïrouna, lors d’une rencontre-débat sur le thème « La maltraitance des enfants », organisée, hier à Alger, par la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH).

    L’organisation dénonce ainsi un tabou qui pèse lourdement sur la population juvénile. Il s’agit là d’un scandale qui risque de secouer tout le pays et qui nécessite l’intervention rapide des autorités pour mettre un terme à ce genre de pratiques et punir les responsables. Cette enquête, explique-t-elle, a été réalisée dans le cadre d’un projet visant à sensibiliser les parents et la société contre la maltraitance des enfants. « Les résultats de l’étude vont être rendus publics prochainement », explique-t-elle. Outre le chiffre sur les attouchements sexuels, l’étude en question relève également que 48% des élèves (dans différents établissements scolaires) ont été victimes de violence (des châtiments corporels ou autres). La situation de l’enfance en Algérie n’est pas reluisante. L’agression sexuelle contre des enfants existe aussi au niveau des familles. Les témoignages des représentants des associations présents à cette rencontre le confirment. Le président de Raison Nada, Arar Abderrahmane, évoque, en effet, un exemple plus édifiant.

    Il s’agit d’un enfant à Alger, dont les parents sont divorcés. « La mère de l’enfant a eu le droit de garde. La justice a donné le droit de visite au père. Mais il s’est avéré que ce dernier pratiquait des attouchements sexuels sur son fils. Il l’a traumatisé. Au bout de quelques mois, l’enfant refusait même de voir son père », raconte-t-il. L’affaire a dû être traitée une nouvelle fois par la justice. « Le juge a eu heureusement le courage d’enlever le droit de visite au père et de demander une prise en charge psychologique de l’enfant », ajoute-t-il. La maltraitance des enfants prend des formes multiples. A la maison, dans la société ou à l’école le châtiment corporel de l’enfant rentre, selon les participants à cette rencontre, « dans le cadre d’une pratique traditionnelle ». « Une pratique qui vise à corriger les enfants. Mais c’est une très mauvaise idée qui risque d’engendrer des conséquences graves sur les enfants », souligne, Sihame Hammache, avocate et membre de la LADDH.

    L’oratrice relève, dans ce sens, l’interdiction du châtiment des enfants par les lois nationale et internationale. « Les châtiments physiques et l’humiliation, même verbale, des enfants sont interdits. La déclaration universelle des droits de l’enfant qui a été ratifié par l’Algérie interdit ce genre de pratiques », précise-t-elle. En faisant ce constat, les intervenants (des psychologues, des enseignants et des représentants des associations) préconisent le lancement de campagnes de sensibilisation des adultes, à tous les niveaux, afin de mettre un terme à cette situation.
    Par Madjid Makedhi
    http://www.elwatan.com/Une-enquete-de-l-association

    PS : Cet article posté sur un forum d'information a eu comme réaction très clairvoyante qui suit :
    Il faut croire que ce phénomène dramatique pour l'intégrité physique et mentale des enfants n'est pas propre aux religieux chrétiens et ne "s'explique" donc pas -si une explication peut être admissible!- par l'obligation du célibat édictée par la religion catholique.
    Sauf s'il s'agit d'une déviance généralisée (pédophilie), il est difficile de comprendre qu'en islam où la polygamie est acceptée ou au moins tolérée, il puisse y avoir autant de malades.
    Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Ne touchez pas à nos enfants !!!! Empty Re: Ne touchez pas à nos enfants !!!!

    Message par kantara le Jeu 4 Mar - 8:05

    Périscoop : Des enfants torturés à Djenan-El-Mabrouk

    Une «guérisseuse» réputée dans le quartier de Djenan-El- Mabrouk, à El-Harrach (Alger), s’adonne à de véritables séances de torture sur des enfants. Sa dernière victime, un nourrisson de 8 mois resplendissant de santé, ramené par sa mère pour «mauvais œil».
    Posé nu à même le sol, roué de coups avec un roseau sur le ventre, les cuisses, la colonne vertébrale, la tête…, les doigts introduits dans sa bouche, de l’huile versée dans sa gorge tout en maintenant ses narines bouchées, sans parler des brûlures avec divers ustensiles ! Ni ses pleurs, ni ses cris, ni sa suffocation n’ont fait fléchir la maman ou la «guérisseuse», qui s’est faite «spécialiste des enfants». Et la séance coûte entre 1 000 et 1 500 DA.
    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/03/04/article.php?sid=96547&cid=3
    Nb: Naalatou allah aleiki ya wahd echouaffa! el guezanna Evil or Very Mad Evil or Very Mad :evil:comme disent les enfants "tu bruleras en enfeeeer!"
    la faute aussi aux parents ! l'ignorance el jahl !!!

    Contenu sponsorisé

    Ne touchez pas à nos enfants !!!! Empty Re: Ne touchez pas à nos enfants !!!!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 21 Sep - 19:14