ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE

-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal

    Le grand Jean ferrat n'est plus......

    kantara
    kantara

    Date d'inscription : 04/02/2010
    Localisation : Constantine

    Le grand Jean ferrat n'est plus...... Empty Le grand Jean ferrat n'est plus......

    Message par kantara le Sam 13 Mar - 20:52

    Le chanteur Jean Ferrat est mort samedi 13 mars à l'âge de 79 ans à l'hôpital d'Aubenas, à une quinzaine de kilomètres de son village d'Antraigues-sur-Volane, en Ardèche. Artiste engagé, au service de tous les combats pour la fraternité, la révolte et l'idéal communiste, il était l'auteur, l'interprète et le compositeur de plus de deux-cents chansons.
    Sur le même sujet
    Jean Ferrat aux côtés d'Isabelle Aubret et de Juliette Greco au théâtre Bobino, en 1965.
    Nécrologie Jean Ferrat est mort
    Vidéo "La montagne", une ode à l'Ardèche
    Réactions Réactions : "Jean Ferrat incarnait la difficile synthèse entre la révolte et l'idéal"
    Sur le même sujet
    Dix ans d'instruction pour conclure qu'une oeuvre d'art peut "surprendre, interpeller ou choquer".
    Eclairage "Présumés innocents", modèle de fiasco judiciaire
    Vue intérieure du musée du quai Branly, à Paris.
    Critique Le son des corps brésiliens s'impose au Quai Branly
    Critique Un chef-d'oeuvre de la Grande Dépression
    Reportage L'Amérique en pince pour les FRAC
    Les faits Conflit immobilier entre la Ville de Paris et les intermittents

    Né le 26 décembre 1930 à Vaucresson dans les Hauts-de-Seine, Jean Ferrat, né Jean Tenenbaum, a 11 ans lorsque son père, juif émigré de Russie, est déporté. L'enfant est sauvé grâce à des militants communistes, ce qu'il n'oubliera jamais. A la Libération, il quitte le lycée pour aider sa famille, et devient aide-chimiste jusqu'en 1954, date à laquelle il passe ses premières auditions dans des cabarets parisiens.

    Après avoir écrit la musique des Yeux d'Elsa (1956) pour André Claveau, il chante régulièrement à La Colombe, puis fait sa première grande scène à l'Alhambra en 1961 où il triomphe avec Ma môme, et Deux enfants au soleil. Rapidement, Jean Ferrat choisit d'interpréter des textes plus engagés, comme Nuit et Brouillard (1963), non diffusée par les radios, puis Potemkine (1965), interdite d'antenne.

    http://www.lemonde.fr/carnet/article/2010/03/13/jean-ferrat-est-mort_1318912_3382.html#ens_id=1318917&xtor=RSS-3208



    Jean Ferrat : "l'ami, le camarade, a rejoint les poètes"
    Le monde du spectacle et les responsables politiques rendent un hommage unanime, tant à la grande voix, qu'au poète révolté et engagé.

    Depuis l'annonce de la mort de Jean Ferrat survenu en début d'après-midi dans un hôpital ardéchois (lire "Jean Ferrat s'est éteint"), les réactions pleuvent de la part des chanteurs de sa génération, et d'un grand nombre de dirigeants politiques.

    De gauche à droite, chacun salue en lui l'homme d'engagement, le poète, et l'un des derniers grands d'une certaine chanson française.

    Une page de la "grande" chanson française qui se tourne
    Parmi les premiers hommages au poète disparu, Georges Moustaki l'un de ses compagnons de jeunesse, à l'époque des cabarets, a salué "quelqu'un d'exceptionnel", qui "n'a rien sacrifié de ce qui lui tenait à coeur".

    Selon lui, "c’était un homme engagé, mais il n’était pas un hurleur de sentences", ainsi il a très vite connu le succès, par la poésie de ses textes, et par "la beauté de sa voix".

    De son côté, la chanteuse Isabelle Aubret, l'une des grandes rencontres artistiques dans la vie de Jean Ferrat, qui a notamment écrit pour elle "deux enfants au soleil" et "c'est beau la vie" lui a rendu un vibrant hommage, sur scène cet après-midi, justement en interprétant ce titre. A l'AFP, elle a ensuite déclaré que c'était "une déchirure après tant d'années, de bon temps et de belles chansons"
    http://www.metrofrance.com/info/jean-ferrat-l-ami-le-camarade-a-rejoint-les-poetes/mjcm!767hgkW46UegA/
    En hommage au grand ferrat !
    chany
    chany

    Date d'inscription : 24/02/2010
    Localisation : Algérie

    Le grand Jean ferrat n'est plus...... Empty Re: Le grand Jean ferrat n'est plus......

    Message par chany le Sam 13 Mar - 22:21

    Merci Kantara pour toutes ces informations. J'étais sur la route quand j'ai appris le décès de Jean Ferrat, et j'espérais trouver un post lui rendant hommage, et vous l'avez fait, merci.

    C'est beau la vie
    Le vent dans tes cheveux blonds
    Le soleil à l'horizon
    Quelques mots d'une chanson
    Que c'est beau, c'est beau la vie

    Un oiseau qui fait la roue
    Sur un arbre déjà roux
    Et son cri par dessus tout
    Que c'est beau, c'est beau la vie.

    Tout ce qui tremble et palpite
    Tout ce qui lutte et se bat
    Tout ce que j'ai cru trop vite
    A jamais perdu pour moi

    Pouvoir encore regarder
    Pouvoir encore écouter
    Et surtout pouvoir chanter
    Que c'est beau, c'est beau la vie.

    Le jazz ouvert dans la nuit
    Sa trompette qui nous suit
    Dans une rue de Paris
    Que c'est beau, c'est beau la vie.

    La rouge fleur éclatée
    D'un néon qui fait trembler
    Nos deux ombres étonnées
    Que c'est beau, c'est beau la vie.

    Tout ce que j'ai failli perdre
    Tout ce qui m'est redonné
    Aujourd'hui me monte aux lèvres
    En cette fin de journée

    Pouvoir encore partager
    Ma jeunesse, mes idées
    Avec l'amour retrouvé
    Que c'est beau, c'est beau la vie.

    Pouvoir encore te parler
    Pouvoir encore t'embrasser
    Te le dire et le chanter
    Oui c'est beau, c'est beau la vie.
    chany
    chany

    Date d'inscription : 24/02/2010
    Localisation : Algérie

    Le grand Jean ferrat n'est plus...... Empty Re: Le grand Jean ferrat n'est plus......

    Message par chany le Sam 13 Mar - 22:26

    Là, il parle de sa montagne.

    La montagne
    Ils quittent un à un le pays
    Pour s'en aller gagner leur vie
    Loin de la terre où ils sont nés
    Depuis longtemps ils en rêvaient
    De la ville et de ses secrets
    Du formica et du ciné
    Les vieux ça n'était pas original
    Quand ils s'essuyaient machinal
    D'un revers de manche les lèvres
    Mais ils savaient tous à propos
    Tuer la caille ou le perdreau
    Et manger la tomme de chèvre

    Pourtant que la montagne est belle
    Comment peut-on s'imaginer
    En voyant un vol d'hirondelles
    Que l'automne vient d'arriver ?

    Avec leurs mains dessus leurs têtes
    Ils avaient monté des murettes
    Jusqu'au sommet de la colline
    Qu'importent les jours les années
    Ils avaient tous l'âme bien née
    Noueuse comme un pied de vigne
    Les vignes elles courent dans la forêt
    Le vin ne sera plus tiré
    C'était une horrible piquette
    Mais il faisait des centenaires
    A ne plus que savoir en faire
    S'il ne vous tournait pas la tête

    Pourtant que la montagne est belle
    Comment peut-on s'imaginer
    En voyant un vol d'hirondelles
    Que l'automne vient d'arriver ?

    Deux chèvres et puis quelques moutons
    Une année bonne et l'autre non
    Et sans vacances et sans sorties
    Les filles veulent aller au bal
    Il n'y a rien de plus normal
    Que de vouloir vivre sa vie
    Leur vie ils seront flics ou fonctionnaires
    De quoi attendre sans s'en faire
    Que l'heure de la retraite sonne
    Il faut savoir ce que l'on aime
    Et rentrer dans son H.L.M.
    Manger du poulet aux hormones

    Pourtant que la montagne est belle
    Comment peut-on s'imaginer
    En voyant un vol d'hirondelles
    Que l'automne vient d'arriver ?

    Contenu sponsorisé

    Le grand Jean ferrat n'est plus...... Empty Re: Le grand Jean ferrat n'est plus......

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 30 Mar - 19:16