ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

BIENVENUES
ENSEIGNEMENT DES LANGUES ETRANGERES EN ALGERIE

APPRENTISSAGE: FRANCAIS ET ANGLAIS AUX TROIS CYCLES: PRIMAIRE-MOYEN-SECONDAIRE


    testez vos élèves avant le BAC.

    Partagez

    azza57

    Date d'inscription : 04/03/2011

    testez vos élèves avant le BAC.

    Message par azza57 le Dim 20 Mar - 18:45

    Texte:
    Une étonnante carrière artistique.
    Enfant, il avait un visage angélique ; ses parents l'avaient appelé Raphaël. Très tôt, il manifeste des dons qui autorisèrent tous les espoirs. Il apprit le piano dès l'âge de trois ans.
    Ses progrès furent remarquables. Il eut le premier prix du conservatoire de musique.
    Mais peut-on faire une carrière de grand pianiste international quand on a pour nom de famille Bidoche? De plus, vers sa seizième année, il perdit son visage d'ange, il dut porter de grosses lunettes parce qu'il ne voyait rien de loin. Il avait toujours une expression étonnée plus propre à exciter le rire qu'à inspirer le rêve. Pourtant, il se maria. Sa femme partageait son amour pour la musique…Mais les fins de mois étaient difficiles : aucune proposition de concert, seulement quelques leçons particulières.
    Un jour qu'il rentrait tard, sa femme toute excitée lui dit qu'un directeur de café-concert était venu pour lui proposer de jouer seul au piano, quelques pièces musicales, entre deux numéros comiques, Raphaël refusa tout net ; sa femme le supplia. Il se sacrifia et signa un engagement de six mois.
    Dès le premier soir, il comprit qu'un piège venait de se refermer sur lui. Le public avait été mis en gaieté par le numéro précédent ; quand Raphaël, serré dans son costume trop court pour lui, se présenta, l'air embarrassé, tout paraissait calculé pour un numéro comique. Il fut salué par des hurlements de rire. Pour son malheur, le tabouret était trop bas. Afin de le remonter, dans son trouble, il dévissa complètement le siège et se retrouva avec deux morceaux de tabouret devant le public déchaîné. Dans une situation normale quelques secondes auraient suffi à remettre le siège en place, mais la maladresse de Raphaël augmenta et, malheur suprême, il fit tomber ses lunettes sans lesquelles il ne voyait rien. La joie du public était à son comble. Il réussit toutefois à jouer quelques mesures.
    Quand il sortit de scène, le directeur le serra dans ses bras, il lui dit qu'il avait des dons d'improvisation comiques incomparables ; c'était un triomphe! Raphaël fut désespéré.

    " d'après Michel TOURNIER "
    Le coq de bruyère


    Questions:
    A. COMPRÉHENSION:
    1. Raphaël n'a pas pu faire une carrière de grand pianiste à cause de :
    son manque de sérieux ? l'expression de son visage ? sa décision de faire une carrière de comique ? son mariage ? son nom de famille ?
    Recopie les deux réponses qui conviennent.
    2. Est-ce que Raphaël était heureux d'être engagé par le directeur du café-concert ?
    Relevez une expression du texte qui justifie votre réponse.
    3. Complétez le tableau ci-dessous par les mots et expressions suivants donnés dans le désordre.
    Vous les classerez dans chaque colonne en respectant l'ordre du texte.
    Déchaîné / trouble / joie à son comble / mis en gaieté / maladresse / air embarrassé.

    Raphaël Le public


    4. Relevez la phrase du texte qui montre que Raphaël était conscient du risque qu'il prenait en se produisant sur scène.
    5. " Vers sa seizième année, il perdit son visage d'ange et dut porter de grosse lunettes parce qu'il ne voyait rien de loin ".
    Réécrivez cette phrase en mettant les verbes soulignés au présent de l'indicatif.
    6. " Sa femme toute excitée lui dit qu'un directeur de café-concert était venu pour lui proposer de jouer seul au piano, quelques pièces musicales, entre deux numéros comiques. "
    Rapportez les paroles de la femme au style direct. Vous commencez ainsi : Sa femme toute excitée lui dit : "…………………".
    7. " Raphaël a été félicité par le directeur du café-concert pour ses dons d'improvisation comiques. "
    Mettez cette phrase à la forme active.
    8. C'est……il voulait faire une carrière de pianiste et non de comique que Raphaël était désespéré.
    Réécrivez cette phrase en la complétant par l'un des articulateurs suivants : comme / parce que tandis que / en raison de / de même que.
    9. " Dans son trouble, il dévissa complètement le siège et se retrouva avec deux morceaux de tabouret devant le public déchaîné. "
    Mets les verbes de cette phrase au passé composé.

    B. PRODUCTION ÉCRITE:
    Traitez l'un des deux sujets au choix :
    1. Résumez le texte en une centaine de mots.
    2. Selon vous, que va faire Raphaël ? Va-t-il renoncer à son contrat de six mois ? Va-t-il décider de faire une carrière de comique ?
    Imagine, en une vingtaine de lignes, une suite à l'histoire de Raphaël.



      La date/heure actuelle est Mar 24 Oct - 11:19